Giorgione

La Vecchia - 1508

Col tempo... Avec le temps.
Sa main et son regard nous invitent à constater quelle femme elle est devenue, une vieille femme. Cette observation ne semble pas neutre, elle est empreinte de regrets, elle ressemble à une lamentation voire au désespoir.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site