Johannes VERMEER

La jeune fille à la perle  - 1665 :

Info Séverine

Pour son mystère, ses couleurs et sa lumière,  je pourrais contempler des heures ce portrait mélancolique et sensuel.

Je conseille ici le livre de Tracy Chevalier qui part du mystère pour imaginer l'histoire de cette jeune fille. Elle la nomme Griet et en fait une servante dans la maison de Vermeer puis la petite-main de l'artiste qui l'aide à préparer ses couleurs. Griet apprend au contact de l'artiste à comprendre les jeux de lumière, les nuances chromatiques et naît entre eux un désir qui ne s'accomplit qu'à travers la réalisation du tableau - portrait de Griet, tout en signant la fin de leur relation... En effet, pour que le tableau soit fini, Vermeer exige que Griet porte à ses oreilles les perles de sa femme. Tous deux savent que si cette dernière s'en aperçoit, si elle voit le tableau, Griet devra quitter la maison. Vermeer fait le choix de terminer son tableau au risque de la séparation.

 Le film  de Peter Weber, tiré du roman, apporte en plus l'impression de pénétrer dans un tableau de Vermeer- tableau vivant, aux mêmes tons. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×