Déodorants

 

     De nombreuses marques de cosmétiques bio fabriquent des déodorants à base de produits naturels dont les huiles essentielles. Vous y trouverez probablement votre bonheur ! 


   J'ai par ailleurs découvert la pierre d'Alun - pierre naturelle (potassium alun), complètement biodégradable. Il faut faire attention car il existe également une pierre d'Alun de synthèse (ammonium alun) qui n'a rien de naturel.
  L'utilisation est très simple : on  mouille la pierre et on l'applique sur les aisselles. Là se déposent des sels minéraux qui par leur action astringeante, resserrent les pores de la peau limitant ainsi la transpiration et  la formation des bactéries responsables des odeurs corporelles. Elle est complètement inodore. Après utilisation, il suffit de la rincer et l'essuyer.
  Économique elle s'émousse lentement et a d'autres fonctions : on peut l'utiliser pour lutter contre la transpiration d'autres parties du coprs (pieds, mains...), elle appaiserait la peau après le rasage, arrêterait le sang des petites coupures, atténuerait l'acné et détacherait le linge blanc.

    Dans certaines situations et/ou chez certaines personnes, la pierre d'alun ne suffit pas, on peut alors l'accompagner pour améliorer l'action déodorante :

     Aroma-zone propose de mettre en plus de la pierre d'Alun une goutte d'huile essentielle de Palmarosa (a priori elle n'est pas irritante pour la peau)*.

     Autre proposition qui semble efficace, celle de Raffa qui rajoute un doigt de gel d'aloe vera après la pierre d'alun.

 Enfin, à la place du savon, vous pouvez vous nettoyer les aisselles avec un gant de gommage. L'action exfoliante sans le moindre produit limiterait efficacement la transpiration. En revanche, il semble que l'utilisation de savon ou autre produit pour se laver empêche cette régulation de la transpiration. Cependant, j'ai l'impression que l'utilisation de la pierre d'alun après ce type de nettoyage la rend plus efficace...

*Attention l'utilisation d'huiles esssentielles demande certaines précautions :

  • Les huiles essentielles sont à éviter pour les femmes enceintes, les personnes âgées ou fragiles et les enfants de moins de 3 ans.
  • N'appliquez jamais d'huiles essentielles sur les muqueuses ou autour des yeux.
    Évitez tout contact avec les yeux, oreilles. En cas d'accident (huile essentielle tombée dans l'œil ou sur la peau), nettoyez et rincez la partie concernée avec del'huile végétale (olive, tournesol... celle que vous utilisez pour votre salade ira très bien) pour rincer, surtout pas d'eau! Consultez un médecin spécialisé
  • Les huiles essentielles s'emploient en général très dilué sur la peau. Pures, elles risqueraient d'être dangereuses (certaines sont même dermocaustiques ; en particulier les phénolées). Les huiles essentielles sont solubles dans l'huile ou l'alcool, mais elles ne sont pas solubles dans l'eau.
  • Les huiles essentielles contenant des phénols sont hépatotoxiques (origan, sarriette, thym à thymol...).
  • Les huiles essentielles ont toutes des propriétés différentes et donc des effets spécifiques. Certaines huiles comme les agrumes sont photosensibilisantes (ne pas s'exposer au soleil après leur utilisation), d'autres comme lethym sont allergènes, d'autres encore sont déconseillées en diffusion ou en massage.
  • Avant d'utiliser une huile essentielle, effectuez un essai d'application dans le pli du coude : appliquez 1 goutte d'huile essentielle diluée dans 1 cuillère d'huile végétale à la pliure du bras. Si vous observez une réaction dans les 24h, renoncez à son utilisation.
  • À savoir aussi, les chats ne supportent pas les HE, qui peuvent s'avérer mortelles pour eux.
  • En cas d'ingestion accidentelle, prendre 1 à 10 cuillerées d'huile végétale. Consultez un médecin ou appelez un centre antipoison.
Commentaires (3)

1. valérie 30/06/2008

J'ai testé le gel d'aloe véra par dessus la pierre d'alun et j'ai été agréablement surprise: le résultat est vraiment très efficace et dure toute la journée !

2. Séverine 16/06/2008

En effet, l'HE de palmarosa s'utilise directement après la pierre d'alun. A priori elle peut être utilisée pure, mais chaque peau pouvant réagir différemment, il convient toujours d'être prudent quand on utilise des HE. En particulier, une femme enceinte ne devrait pas en utiliser.
Le gel d'aloe vera peut être une alternative intéressante à l'HE de palmarosa puisque il a des propiétés astringeantes et bactéricides.

3. valérie 16/06/2008

J'avais déjà entendu parler de l'efficacité de l'HE de palmarosa mais je ne l'ai jamais encore utilisée. Et face à l'arrivée des beaux jours, je commence à plus sérieusement m'y intéresser...
Doit-on l'appliquer directement après la pierre d'Alun sans apport d'huile végétale ( car je ne pense pas que l'utilisation d'huile à cet endroit soit très rafraîchissant...) tout en sachant qu'il est généralement déconseillé d'appliquer des HE pures sur la peau ( ou du moins sur une grande surface)? Peut-on l'utiliser quotidiennement sans risque d'irritation ?
"Ressent"-on une réelle différence lorsqu'on l'applique ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site